UN AN APRÈS LA LEVÉE DU 1ER CONFINEMENT, LE POINT SUR L’IMMOBILIER DE LA CÔTE D’AZUR

18 mai 2021

À l’aube de ce 3ème déconfinement, force est de constater que certains changements profonds touchent notre mode de vie et notre habitat. A ce titre, les nouveaux modes de travail sont là pour rester : les entreprises tout comme les employés ont compris que l’on peut fonctionner très efficacement, et parfois même gagner en productivité, grâce au télétravail, à condition de pouvoir créer chez soi un environnement suffisamment confortable pour pouvoir y travailler sereinement.

Alors que la clientèle étrangère, traditionnellement très présente sur la Côte d’Azur avec un pouvoir d’achat supérieur à la moyenne, a quasiment disparu depuis un an, la clientèle domestique a pris le relais. Il s’agit d’acquéreurs, locaux ou parisiens, qui cherchent un logement plus grand afin de pouvoir aménager un vrai bureau, tout en ayant également une vraie terrasse pour pouvoir se détendre en extérieur malgré les restrictions liées aux confinements successifs.

Ce phénomène a permis de compenser la disparition de la clientèle étrangère. Conséquence de cette demande domestique forte : les prix au m2 sont restés stables dans notre région. Alors que les mesures de confinement se détendent, les perspectives pour 2021 sont plutôt bonnes pour le secteur immobilier.

Dans ce contexte, les conseils que nous donnons traditionnellement à nos clients vendeurs restent valables : pour vendre dans de bonnes conditions, il faut savoir mettre votre bien en valeur. L’efficacité du Home Staging n’est plus à prouver. Cette technique de mise en scène de votre bien permet en effet de le dépersonnaliser et de le mettre en valeur à moindres frais, ce qui aidera les acquéreurs potentiels à se projeter dans ce qui pourrait être leur future maison.

Il faut également avoir la sagesse de fixer le bon prix dès le départ. Bien trop souvent encore, les vendeurs, même s’ils sont tout à fait conscients de la vraie valeur de leur bien, souhaitent essayer de le vendre un peu plus cher, pour tenter de réaliser une bonne affaire… Penser que vous pourrez toujours baisser plus tard est une erreur qui fait perdre bien du temps, et parfois de l’argent. En effet, selon les études réalisées par REMAX, un bien surévalué de seulement 5% mettra 63 jours de plus à se vendre. On observe également que si un bien de 300,000€ est commercialisé à 315,000€, il finira par se vendre en moyenne à 297,000€, donc en-dessous de sa vraie valeur. A contrario, nous voyons régulièrement que les clients qui suivent nos conseils reçoivent des offres au prix dans la semaine qui suit la signature du mandat ! Il est donc important de suivre les conseils d’un agent immobilier formé, qui saura évaluer votre bien au juste prix sur la base de données solides, pour vendre vite et bien !

Alors que nous apercevons la lumière au bout du tunnel, vous pourrez compter sur le professionnalisme des Agents Immobiliers REMAX qui sont à votre service 7 jours sur 7 pour vous apporter des conseils sur-mesure !